Accès Humanitaire

Namur Katintima invite les habitants de la ville de Bukavu à s’acquitter régulièrement de leur devoir civique en payant l’impôt foncier et l’impôt sur le revenu locatif afin de faciliter le gouvernement en place à avoir des moyens nécessaires pour l’exécution des différents projets de développement initiés dans différents coins du pays.

Ce cadre de l’Union pour la Nation Congolaise(UNC) de Vital Kamerhe, fait savoir qu’il serait irresponsable d’exiger aux dirigeants la construction des infrastructures et l’amélioration du social du peuple alors qu’on ne s’acquitte pas de son devoir. Il indique que sans les moyens, le gouvernement ne saura pas matérialiser sa vision.    

«Nous invitons à tous nos compatriotes de s’acquitter du devoir civique de payer l’impôt foncier et ceux qui font loger leurs maisons aussi de payer l’impôt sur le revenu locatif. On ne peut pas exiger aux dirigeants de payer: salaire aux enseignants, militaires et la construction des infrastructures sans contribuer financièrement à cette reconstruction sociale. » indique Namur Katintima.

Malgré ce qu’il considère comme accroissement de 30% du taux d’échange et la hausse du prix de ces impôts, Namur Katintima encourage les concernés à renforcer la sensibilisation afin de faire comprendre au peuple la nécessité de soutenir le gouvernement qui se charge désormais de la prime, des enfants de l’école primaire et secondaire, considérée auparavant comme un casse-tête pour la plupart des familles démunies.        

« Toutefois, nous nous interrogeons pourquoi le taux a été revu à la hausse soit un accroissement de plus de trente pour cent par rapport au taux de l’année écoulée, où nous payions 11 dollars. Comment on doit payer 15 dollars.  La campagne devrait se poursuivre pour motiver chaque citoyen à verser sa part pour sa maison ou parcelle comme l’état a pris la charge la corde du siècle :  prime qui désormais constituait un frein et blocage de l’épanouissement et investissement des familles démunies. » ajoute-t-il.

Namur Katintima conseille les gouvernants à ne pas percevoir l’impôt foncier et l’impôt sur le revenu locatif aux habitants qui occupent illégalement les cimetières de Ruzizi. Pour lui, demander ces taxes à ces derniers, serait une manière de reconnaître et légaliser tacitement l’occupation irrégulière de cet espace réservé aux morts.   

Il propose également que me système E-Gov soit élargi à d.autres réseaux de télécommunication; étant donné que tous ne sont pas abonnés de Orange money.

Signalons que pour l’année 2020, la semaine fiscale a été lancée depuis le lundi 27 janvier 2020 par le Gouverneur de Province Théo Ngwabidje Kasi.   Pendant une période de 7 jours, les différents agents des services publics de l’Etat, et autres assujettis, déclareront leurs impôts. Tous les agents en province sont tous concernés par cette campagne.

Irenge Bagenda Ignace 

Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.