Accès Humanitaire

    Les conducteurs des engins roulants de la ville d’Isiro appelés au strict respect des mesures prises par les autorités politico-administratives de la province pour lutter contre le Covid-19.

    C’est un appel vibrant lancé par le maire ad intérim de la ville d’Isiro, chef-lieu de la province du Haut-Uele issue du découpage de la grande orientale.

    Monsieur Marcel Sengi Apabisi alors actuel patron de l’hôte de ville l’a dit ce jeudi 26 mars 2020 au cours d’une interview accordée à la presse Isiroise dans son office de travail.

    Désormais une moto ne peut plus transporté plus que deux personnes et la voiture pas plus que 3 personnes, c’est parmis les grandes mesures arrêtées par les autorités provinciales au niveau de transport.

    Par ailleurs, le maire d’Isiro a demandé aux opérateurs économiques d’observer les mesures d’hygiène dans toutes leurs maisons de vente notamment les boutiques, les magasins, les pharmacies, les alimentations et les marchés avant d’appeler tout le monde à la dénonciation des cas suspects venant des zones à haut risque pour permettre au service de l’hygiène publique de prendre des mesures appropriées.

    Au terme de cet entretien, l’autorité urbaine a exhorté les ménagers à la procuration des dispositifs de lavage des mains.

    Tout en souhaitant un maximum de se sensibilisation, le maire Marcel Sengi demande à la jeunesse de sa juridiction de prendre l’affaire de Coronavirus au sérieux et d’éviter tout attroupement de plus de 20 personnes dans certains coins, car selon lui, les agents de l’ordre sont sur le terrain pour faire respecter ces mesures en vue de bien bloquer la route à cette pandémie.

    Malheur a quiconque se donnera le luxe de ne pas obéir aux mesures des autorités car elles vont une loi.

    Richard Kaponirwe, depuis le Haut-Uele

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.