Accès Humanitaire

Des parents d’élèves  de l’école d’application EDAP-ISP Bukavu accusent les responsables de cette école  de ne pas respecter l’arrêté du gouverneur fixant des frais à payer dans les écoles publiques.

Selon eux, ces responsables de l’EDAP-ISP ont exigé aux parents de payer 90$ l’année pendant que l’arrêté du gouverneur de province a fixé à tout au plus 35.000 francs congolais comme frais scolaires dans toutes les écoles publiques.

Des parents d’élèves dénoncent même la discrimination dont sont victimes leurs enfants qui n’ont pas encore payés. 

«Les examens commencent bientôt. Ceux qui n’ont pas encore payé cet argent ne savent pas encore dans quelle salle ils vont passer leurs examens. D’ailleurs les enfants qui n’ont pas encore payé sont méprisés par leurs enseignants. Ils menacent de leur donner leur dossier pour qu’ils aillent étudier ailleurs,»  a expliqué un parent à Laprunellerdc.info.

Ils indiquent par ailleurs que ces enfants ne sont même pas admis dans les salles d’examen. Et même quand les parents paient, ils n’ont aucune pièce justificative en contrepartie.

Pour ce faire, ces parents lancent un cri d’alarme auprès des autorités compétentes. Ils demandent que celles-ci s’impliquent pour que l’arrêté du gouverneur soit respecté. 

Nos efforts pour entrer en contact avec le responsable de L’EDAP-ISP sont restés vains.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.