Accès Humanitaire

Des leaders locaux et membres de la Communauté Banyamulenge disent être déterminés à collaborer avec les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et à sensibiliser les groupes armés actifs  dans les Hauts Plateaux de Fizi et Mwenga (Minembwe, Itombwe) afin qu’ils déposent leurs armes.

Une assurance donnée par des leaders de cette communauté au cours d’un entretien avec le Commandant de la 33ème région militaire,(Sud-Kivu et Maniema).

Ensemble avec le Général-Major Akili Muhindo dit «Mundos », ils ont parlé longuement sur la nécessité et les voies et moyens de trouver la paix et la stabilité dans les hauts plateaux à Itombwe et Minembwe et de se désolidariser des tireurs de ficelles qui créent des groupes armés pour notamment «se positionner politiquement ».

Le Commandant région le Général Mundos a, par ailleurs, insisté que les leaders de la Communauté Banyamulenge s’approprient le travail de l’armée Congolaise, la seule qui se bat pour mettre hors d’état de nuire les détenteurs illégaux d’armes et sécuriser les populations locales.

Ces leaders locaux de la communauté Banyamulenge ont promis d’aller sur terrain et de relayer l’entretien qu’ils ont eu avec le Commandant région avec un message appelant à vivre en harmonie avec toutes les communautés et de sensibiliser le leur de quitter les groupes armés qui tuent les paisibles citoyens. Ils ont par ailleurs insisté qu’ils ne sont pas en conflit avec d’autres communautés.

Disons que le Commandant région va recevoir aussi d’autres communautés vivant dans le Hauts Plateaux. C’est notamment les Bafuliru, Babembe, Banyindu, Bavira, …toujours dans l’unique objectif de décourager les semeurs de troubles et le plan visant à faire de Minembwe, le bastion d’une nouvelle rébellion.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.