Accès Humanitaire

Le Sénateur Bahati Lukwebo soutient qu’une année blanche devrait être déclarée pour les écoles et universités de la RDC, après plus de 4 mois de suspension des enseignements suite à la pandémie du coronavirus.

Sur son compte Twitter, le président national de l’AFDC-A estime que le cas de force majeure est justifié.

Celui-ci appelle ainsi à une préparation sérieuse de l’année scolaire et académique prochaine; car estime Bahati Lukwebo, il ne devrait être livré de diplômes sans «soubassement».

« Ayons le courage de décréter une année blanche à l’EPST et à l’ESU. Le cas de force majeure est justifié par le Coronavirus. Préparons sérieusement la prochaine rentrée scolaire et académique. Pas de diplômes sans soubassement intellectuel. Rien ne presse. » écrit-il.

Les activités scolaires et académiques sont suspendues en RDC depuis le 18 mars dernier. Mesure comprise parmi tant d’autres, prises par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Le 21 juillet, le chef de l’état a indiqué que les écoles et universités devraient rouvrir à partir de ce 03 août; mais en commençant par les classes et promotions terminales.

Un peu plus tôt, plusieurs enseignants et professeurs d’universités; ont dit ne pas être prêts à reprendre les enseignements, avant que le Gouvernement n’améliore leurs conditions salariales d’une part; et d’autre part le respect des accords signés avec les enseignants, ou encore le paiement des Nouvelles Unités et la suppression des zones salariales.

Museza Cikuru

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.