Accès Humanitaire

La Société Civile de Kamituga annonce ce mardi soir la fin des recherches des corps dans les puits d’or qui les a englouti des suites d’un éboulement des terre survenu le 11 septembre 2020. Seulement 20 corps ont été tirés des décombres.

« C’est la fin des recherches. 20 corps ont été sortis des puits, d’autres encore restent introuvables. Ainsi la décision est tombée, les deux puits sont fermés avec des corps engloutis. Nous disons que leurs âmes reposent en paix. » dit Hansen Kaseke à Laprunellerdc.info.

Il indique par ailleurs que ces deux puits resteront définitivement fermés car on suppose que des personnes y sont toujours ensevelies. Des cérémonies coutumières pour fermer et sceller ces puits ont été organisées par les autorités traditionnelles.

Lire aussi: Kamituga: plus de 40 personnes englouties dans des puits d’or à « D3 » après des fortes pluies

« Les ‘bami » ont fait là ce qu’on appelle, le Mukako (une interdiction formelle à faire quelque chose). Celui qui ira à l’encontre de cet interdit, c’est sera la mort. Il est donc formellement interdit à toute personne de creuser à cet endroit de peur de subir des conséquences néfastes et même fatales de la coutume (Muzombo). Les autorités traditionnelles ont scellé cet endroit et ont interdit tout accès à cet endroit.  C’est définitif » a-t-il expliqué.

Un accident de mine est survenu le vendredi 11 septembre à Kamituga, au site minier dit « D3 ». Des suites d’une forte pluie qui s’était abattue sur la ville, deux puits d’extraction d’or avaient englouti par éboulement, une cinquantaine de creuseurs qui s’y retrouvaient.

Après des recherches intenses, 20 corps seulement ont été tirés des décombres, 48 heures après ce drame. Ils ont été inhumés le lundi 14 septembre sous une grande émotion.

Lire aussi: Denis Mukwege: «le drame de Kamituga illustre les conditions inhumaines dans lesquelles sont exploités les minerais en RDC»

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.