Accès Humanitaire

    Fridolin Ambongo, l’Archevêque de Kinshasa s’est exprimé ce samedi 28 mars 2020. C’était au sujet des mesures prises par les autorités dans le cadre de la lutte contre le coronavirus dans la ville province de Kinshasa.

    Le cardinal demande aux autorités étatiques de ne pas jouer avec la vie du peuple congolais car elle est sacrée. Il les appelle à la responsabilité dans une urgence sanitaire.

    Ainsi donc, le cardinal Ambongo pense que seul le confinement intégral, suivi des mesures d’urgence humanitaire peut ralentir la propagation de la pandémie.

    «A notre avis, seul le confinement intégral serait plus indiqué à ralentir l’expansion de cette terrible épidémie. Cependant pour que ce confinement soit efficace, il doit impérativement être accompagné par des mesures d’urgence sanitaire, tel que distribuer denrées alimentaires aux plus démunis,» déclare-t-il.

    Par ailleurs, le cardinal Ambongo a déploré ce qu’il a qualifié de tâtonnement des autorités dans la gestion de cette pandemie. Les autorités sanitaires devraient selon lui, faire attention car les vies des milliers des congolais dépendent de ce qu’ils font.

    Cette communication de Mgr Fridolin Ambongo intervient quelques heures après celle du Gouverneur Ngobila. Lui qui annoncé le report d’un confinement par intermittence de la ville de Kinshasa.

    Initialement prévu pour ce Samedi, ce confinement a été reporté sine die. Les autorités ont pensé que tout n’était pas réuni pour bien appliquer cette mesure.

    Gracieuse Wany S

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.