Accès Humanitaire

La Société Civile de la RDC appelle la population congolaise et le Gouvernement à un sens élevé de responsabilité pour barrer la route au Coronavirus déjà présent au pays.

En effet, rappelle le Président du Cadre de Concertation Nationale de la Société Civile, le monde fait face à une crise sanitaire la plus redoutable du 21ème siècle.

A cet effet, la Société civile de la RDC annonce la mise en place d’une cellule de crise et s’engage à sensibiliser les communautés à la base contre cette pandémie.

«Au regard de la vitesse avec laquelle cette maladie se propage à Kinshasa, il y a lieu de s’interroger déjà sur comment empêcher la propagation dans toutes les provinces –  comment prendre en charge les cas et lutter efficacement contre la propagation de la maladie – comment aider la population en confinement à faire face aux besoins socio-économiques, pour ainsi nous mettre en ordre de bataille et espérer gagner la guerre contre ce fléau qui ravage l’humanité », s’interroge Patient Bashombe.

Elle demande ainsi à la population de garder son sang-froid, à ne pas céder à la panique et à suivre scrupuleusement les consignes et orientations édictées par les autorités nationales , se laver les mains fréquemment et soigneusement les mains avec du savon pour vous protéger et protéger les autres ; éviter tout attroupement ; se placer à une distance d’au moins 1m entre 2 personnes ; ne sortir que quand c’est très important ou encore d’observer de temps des prières individuelles en famille chaque jour entre 12 heures et 13 heures, pour implorer la grâce et la miséricorde de Dieu contre cette pandémie. 

Au Gouvernement, la Société civile de la RDC recommande d’assurer le suivi permanent et sérieux des mesures prises par le Chef de l’Etat ; de prioriser dans les dépenses publiques la lutte contre le COVID-19, pour ainsi venir urgemment en appui aux populations dont la situation socio-économique est précaire ; de payer tous les agents et fonctionnaires de l’Etat contraints à vivre dans le confinement ; d’appuyer urgemment les structures sanitaires et motiver le personnel soignant ; de motiver, encadrer, sensibiliser et équiper les policiers en opération qui suivent l’exécution des mesures du gouvernement pour éviter tout abus et débordement, de suspendre momentanément les trafics de Kinshasa vers les provinces ou encore de mettre en contribution l’intelligentsia congolaise, les entreprises et laboratoires nationaux.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.