Accès Humanitaire

    Etudiant en Master de Spécialisation en Sciences Politiques à l’Université Libre de Bruxelles (Belgique), Ghislain Barholere a choisi de s’adresser à ses frères et sœurs Sud-Kivutiens à travers Laprunellerdc.info concernant la mobilisation contre le Coronavirus.

    Dans cette courte correspondance, Ghislain Barholere appelle à ses compatriotes à se mobiliser autour des scientifiques, des professionnels de santé et des autorités pour combattre la pandémie à Coronavirus. Ci-dessous l’intégralité de la lettre.

    « Lettre aux sœurs et frères Sud Kivutiens

    En cette période où le monde traverse une urgence sanitaire, je me permets de prendre vos nouvelles. 

    Je sais combien la pandémie de Coronavirus est source d’inquiétude, d’anxiété et tension dans nos familles et notre province. Cette période est exceptionnelle et autant plus incertaine pour nous les habitants de l’Est de la RDC, longtemps victimes des atrocités de la guerre. 

    Nombreux de nous ont tout perdu (parents, enfants, frères, sœurs, maisons, travail, commerce etc.) d’autres vivent dans des conditions défavorables et d’extrême pauvrette à cause des multiples guerres.

    Je voulais vous rassurer du soutien total de tous nos frères et amis qui vivent actuellement en dehors du pays.

    La mobilisation des professionnels de santé de la province, des scientifiques avec l’appui précieux de l’autorité de la province peut nous mettre à l’abri et nous éviter des lourds dégâts dans cette situation de crise majeure que nous traversons.

    Je connais très bien ma province, il y’a beaucoup d’aigris et frustrés qui font d’ailleurs partie des véritables causes de notre retard.  Je vous demande d’être solidaire, d’avoir une attitude consciencieuse, de réfléchir, de penser, d’imaginer, de créer des bons mécanismes, des méthodes qui nous permettront de faire face à la pandémie.  Je vous demande d’acquérir une nouvelle attitude, un comportement qui contribue positivement aux incertitudes qui pèsent et qui pèseront encore dans les mois à venir.

    J’encourage l’autorité provinciale dans ses initiatives et lui demande ne pas prêter oreille aux distracteurs, les gens aigris et haineux qui cherchent à limiter l’impact des mesures prises pour faire face à la pandémie.  

    En ces temps difficiles, je demande à notre population de faire preuve des comportements collectifs, de solidarité, de civisme protecteur qui donnent sens à notre vie et notre citoyenneté.   

    Je reste très attentif à l’évolution de la situation et vous souhaite beaucoup de courage pour faire face à cette crise.

    Ghislain Barholere

    Etudiant en Master de Spécialisation en Sciences Politiques

    Université Libre de Bruxelles »

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.