Accès Humanitaire

Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi décide d’un audit sur l’utilisation des fonds débloqués par le gouvernement central pour la construction des sauts-de-mouton dans la ville de Kinshasa.

C’est ce qu’on peut lire dans le compte rendu de la 20ème réunion du conseil des ministres ténue sous la présidence de Félix Tshisekedi, le vendredi 7février 2020 à Kinshasa.

Au cours de cette réunion, le président de la République a reconnu qu’il y a une série des mécontentement dans le Chef de la population Kinshasa du faite de l’embouteillage occasionné par le retard observer dans l’exécution du projet de construction des sauts-de-mouton dans la ville de Kinshasa.

Celui-ci prévoit une descente dans tous les chantiers de saut-de-mouton initiés dans la ville province de Kinshasa pour le compte des travaux de 100 jours afin de s’enquérir de l’évolution de ces travaux critiqués par un grand nombre des kinois suite au non respect du délai établi.

« S’agissant spécialement de la question de saut-de-mouton, le président de la République décide de faire une descente dans tous les chantiers dès son retour d’Addis abeba.  » Renseigne ce compte rendu.
Il ajoute qu’un audit sur l’utilisation des fonds loués pour l’exécution de ces travaux sera envoyé afin d’avoir d’éclaircissement sur leur utilisation. Il a en autres décidé de l’envoie d’un audit sur l’utilisation des fonds débloqué pour la construction de ces ouvrages » ajoute-t-il.

Disons que la construction des sauts-de-moutons a sucité un grand débat dans le chef des populations kinoises qui souffrent ce dernier temps des embouteillages occasionés par ces travaux. Des polémiques s’en sont suivis quand au degré de réalisation physique qui est différent de la réalisation financière y afférente. 

Irenge Bagenda

Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.