Accès Humanitaire

L’ONG La Benevolencija en collaboration avec le Foyer Culturel de Goma, a lancé ce lundi 16 mai 2022, la chanson « l’hymne de fraternité régionale », dénommée « Pamoja Tujenge Jimbo la Maziwa Makuu ».

Dans une conférence de presse tenue ce lundi à Bukavu, La Benevolencija a fait savoir que cet hymne réunit 21 artistes musiciens, slameurs et comédiens venus des villes et territoires transfrontaliers du Burundi, du Rwanda et de la RDC. Il parle des valeurs de cohabitation pacifique et tolérance mutuelle entre communautés, à véhiculer à travers l’art.

«Cet hymne a été produit dans le cadre du projet régional Médias pour le dialogue « M4D ». Ce projet a eu deux volets. Au premier, il a été question d’équiper ces 21 jeunes artistes de la sous-région, à travers plusieurs thèmes sur la cohabitation pacifique, la non-violence, et la lutte pacifique dans leurs textes et chansons. Le foyer Culturel de Goma à travers ses formateurs et d’autres artistes professionnels invités de la région ont formé pendant deux semaines ces jeunes en les initiant aussi à l’art d’une manière professionnelle. Le deuxième volet du projet, a été la création artistique, d’abord d’une pièce, ensuite d’un hymne, tout ça en se basant sur les textes proposés par les artistes eux même, sur la réalité du terrain. Cette création artistique et l’hymne ont été créés pour être exposés sur la grande scène de la 8ème édition du Festival Amani,» indique Baudouin Kaba, chargé de Programmes à La Benevolencija.

Lire aussi: Migration et intégration socio-économique des migrants : les acteurs sociaux des Grands Lacs en parlent avec la Benevolencija

Celui-ci explique que ces artistes sont des ambassadeurs de cet hymne, et portent son message qu’ils vont transmettre dans leurs communautés pour prouver que « leurs différences ethniques et communautaires ne sont pas des maux à combattre, mais plutôt des valeurs à protéger. »

Le lancement de cet hymne, ce lundi 16 mai, a coïncidé avec la « Journée Internationale du vivre-ensemble en paix ».

«Cette journée est un moyen de mobiliser régulièrement les efforts de la communauté internationale en faveur de la paix, la tolérance, de l’inclusion, de la compréhension et de la solidarité, et l’occasion d’exprimer le désir profond de vivre et d’agir ensemble, unis dans la différence et dans la diversité, en vue de bâtir un monde viable reposant sur la paix, la solidarité et l’harmonie,» ajoute Baudouin Kaba.

Après cet hymne, La Benevolencija prévoit également de mettre les 21 artistes en tournée avec des prestations dans les trois pays, en perspective du projet « Engage-toi, engagez-vous ». Avec la même création artistique, ajustée et réadaptée, ces derniers pourront transmettre le message de paix à leurs communautés respectives, et créer des liens solides entre eux, étant tous leaders d’opinions.

L’une des artistes, Vanessa Shamamba, slameuse, estime que la cohésion est la seule voie à privilégier dans le cadre de la recherche de la paix dans la région des Grands lacs. Pour elle, les gens doivent bannir l’histoire « négative » apprise par leurs communautés et leurs familles sur les autres communautés.

Lire aussi: Uvira : l’ONG la Benevolencija forme des jeunes du Burundi et de la RDC sur le bon voisinage

«Pour moi, ça été un surplus. Le vivre ensemble, pour moi n’est pas seulement une phrase mais aussi un slogan. Parce que c’est aussi vivre avec celui qui n’est pas mon frère ou ma sœur. Mes parents m’ont montré qu’ils sont mes ennemis, mais j’ai appris à vivre avec les Bafuliru, les Banywarwanda… La société et mes parents m’avaient trompé qu’ils n’étaient pas mes amis. Mais c’est à moi de me faire une autre histoire,» déclare-t-elle.

Disons que ce lancement a eu lieu au centre culturel Ndaro de Bukavu, et via une visioconférence simultanément à Goma, dans la salle du Foyer Culturel, et à Kigali à l’hotel Beau Séjour, ainsi qu’à Bujumbura, dans la salle du centre culturel Izuba.

Abiud Olinde

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: « Le Rwanda n’est pas un pays sûr » : la Justice britannique contre les expulsions de migrants vers le pays de Paul Kagame - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.