Accès Humanitaire

Plus de 50 corps des combattants ADF neutralisés par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo; lors de la reconquête le 1er janvier dernier de la localité de Loselose, dans le secteur Rwenzori à Beni au Nord-Kivu; ont été découvert puis mis en terre par des éléments FARDC accompagnés par quelques jeunes de Mutwanga, ce mardi 5 janvier 2021.

D’après le lieutenant Antony Mwalushay, porte-parole de l’armée qui livre l’information; ces corps ont été découvert lors d’une descente des civils et un élu provincial; accompagnés par les FARDC sur place à Loselose, après la reconquête de cette zone.

L’officier militaire explique que lesdits corps étaient enterrés « avec précipitation » par les rebelles avant leur défaite; devant la puissance de l’armée régulière.

«Hier nous avons eu un élu provincial qui est descendu sur terrain avec le président de la société civile et les habitants; et ont fait une découverte macabre de plus de 50 corps que l’ennemi à enterré. C’est pour vous dire qu’à chaque fois que nous on se bat avec l’ennemi; il se précipite à enterrer ses morts. Nous avons avec la population civile enterré ces corps.» déclare Antony Mwalushay.

Par ailleurs, le porte-parole des FARDC indique que l’armée a également capturé deux sujets ougandais qui combattaient dans le rang des ADF. Ces deux combattants ont été présentés à la presse ce mercredi 6 janvier 2021.

L’armée se félicité de cet exploit et appelle l’armée à lui faire confiance; à travers la collaboration pour que la paix soit une réalité à Beni.

Roger Kakulirahi, depuis Beni

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.