Accès Humanitaire

En cette période de Noël et Nouvel an, le Centre d’Etude pour la Promotion de la paix la Démocratie et les Droits de l’Homme (CEPADHO), indique avoir appris avec une très grande consternation l’attaque terroriste perpétrée par les ADF/MTM dans la Commune rurale de Bulongo (à 40 Km – Est de la Ville de Beni) en territoire de Beni dans la Province du Nord-Kivu. Une attaque ayant fait 6 morts et des disparues coté civils sans oublier 5 boutiques et 2 officines pharmaceutiques, dévalisées par des assaillants.

Le CEPADHO, regrette qu’avant de se retrancher du côté sud, vers la vallée de Kavugha-Vugha, non loin de la rivière Semuliki, les ADF/MTM ont réussi à tuer au passage un officier militaire des FARDC.

Pour ce faire, cette organisation condamne avec véhémence cet énième carnage qui porte à au moins 1.110 civils qui ont été massacrés au bout d’une année par les terroristes islamistes ADF/MTM.

Lire aussi: Sommet de la SADC : le CEPADHO se félicite de voir ce dernier se pencher sur la question du terrorisme en RDC

Considérant le caractère islamiste des ADF/MTM, cette Organisation, croit que ce massacre est à inscrire dans une série d’actes de sabotage planifiés contre les festivités de Noël et Nouvel an.

Elle invite à cet effet les FARDC, la PNC, la MONUSCO et tous les Services de Sécurité à demeurer en état d’alerte pour veiller sur les Villes de Beni et Butembo ainsi que les grandes agglomérations des territoires de Beni et d’Irumu.

Lire aussi: Tueries des civils à Beni: le CEPADHO demande à Tshisekedi d’insérer le problème sécuritaire sur les sujets de consultation en vue

La même source révèle avoir reçu des alertes selon lesquelles les ADF/MTM jurent de saboter les festivités des Noël et Nouvel an dans cette zone, pour rendre en pleurs la joie des « incrédules ».

«Il faut éviter toute surprise désagréable de la part des ADF/MTM », conclut le CEPADHO.

Roger Kakulirahi, depuis Beni

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.