Accès Humanitaire

Les Coordinations Urbaine et territoriale de la Nouvelle Société Civile Congolaise à Beni alertent l’opinion nationale et locale sur la situation sécuritaire et Humanitaire alarmante à Beni ville et territoire caractérisée par le déplacement massif de la population locale.

C’est ce qu’on peut lire dans une déclaration rendue publique ce mercredi 12 Février 2020 et dont une copie est parvenue à Laprunellerdc.info.

Dans cette déclaration, ces structures citoyennes signalent actuellement un déplacement massif de la population de Oicha, Mbau, Mantubi, Mamove, Mangina, Makumo, Bela et Lukaya qui préfère se diriger vers des milieux supposés sécurisés comme Beni ville, Butembo, des communes rurales comme Kyondo , Kasindi , Bulongo, dans la chefferie de Bashu ainsi que dans le territoire de Lubero.

« Au regard de cette situation, nous recommandons au gouvernement de la RDC de prendre des mesures idoines pour le rétablissement total de la Paix dans un bref délai, en vue d’épargner les civils innocents des conséquences des atrocités de la guerre et de réfléchir d’urgence sur la situation sociale des victimes des massacres dans la région de Beni dont les déplacés, les orphelins, les veuves, veufs,… de nettoyer l’armée nationale de tous les infiltrés plus particulièrement les militaires issue du mixage et brassage qui n’ont jamais quitté la province du Nord-Kivu et qui continuent à ternir son image et cités dans plusieurs rapports des organismes nationaux et internationaux, en restructurant la chaîne de commandement; de relever tous les dirigeants ayant déjà passé longtemps dans l’administration publique dans la région de Beni; de déclarer Beni comme région sinistrée jusqu’au nettoyage complet » disent-elles dans leur déclaration.

Ces derniers demandent tout de même aux FARDC engagées sur la ligne de front de prendre conscience de l’ampleur de la situation sécuritaire qui prévaut dans la région et d’adapter la tactique sur terrain en vue de surmonter celle de l’ennemi.

Ils proposent en suite la poursuite de l’ennemi à l’Est comme à l’Ouest sans trêve en maintenant les bastions conquis jusqu’à l’élimination définitive de l’ennemi mais aussi le renforcement du mariage civilo-militaire.

Ces structures citoyennes en territoire de Beni ville et territoire lancent un vibrant message aux différentes populations d’accueillir et porter assistance aux déplacés se trouvant dans leur milieu respectif et de rester mobiliser et unie sur les actions prochaines en cours de planification qui seront menées dans les jours à venir.

Freddy Ruvunangiza

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.