Accès Humanitaire

Quatre jours après l’attentat meurtrier survenu dans la cité frontalière de Kasindi, en territoire de Beni dimanche dernier, les députés nationaux du Nord-Kivu appellent le Gouvernement congolais à tout mettre en œuvre pour assister les victimes et le personnel soignant.

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 18 janvier 2023, ces parlementaires condamnent à « haute voix » cette attaque meurtrière qui a coûté la vie à une dizaine des civils.

Selon eux, ces actes d’une rare cruauté ont une similitude avec les massacres de Kishishe, dans le territoire de Rutshuru par les rebelles du M23.

« Nous condamnons ces actes d’une rare cruauté et faisons constater qu’ils ont une similitude avec les massacres commis à KISHISHE dans le Territoire de Rutshuru par le M23.Profondément consternés par ce énième acte terroriste, nous sommes à vos côtés dans ce désastre. Toutes nos condoléances aux familles éplorées et notre compassion aux différentes victimes. Nous partageons cette douleur et toutes nos pensées vous accompagnent pour vous aider à trouver au fond de vous la force de surmonter ce moment tragique. Les mots nous manquent pour vous exprimer toute notre compassion, solidarité et proximité. Nous vous encourageons pour votre résistance et votre lutte contre l’asservissement et la capitulation entre les mains de l’envahisseur qui tient à prendre nos terres, qui viole, tue et pille nos biens comme moyens de pression pour nous contraindre d’adhérer dans son schéma  de la balkanisation de notre pays. Soyons forts et gardons la foi », soutiennent-t-ils.

Ces élus du Nord-Kivu appellent aussi la population de Kasindi et généralement du territoire de Beni à la vigilance.

« Nous demandons au Gouvernement de mettre tout en œuvre pour assister les victimes ainsi que le personnel soignant, traquer les terroristes  et déférer devant la justice tous les auteurs de ces actes qui heurtent la morale de l’humanité. Nous exhortons  notre  population à plus de vigilance et de collaboration avec nos forces de défense et de sécurité dans la collecte des renseignements utiles. Pendant cette période où notre pays est menacé dans son intégrité territoriale, nous appelons notre Peuple à plus d’unité et de cohésion nationales », souhaitent-t-ils.

Soulignons qu’à la veille de la commémoration de la journée dédiée aux martyrs de l’indépendance de la RDC, la cité frontalière de Kasindi a connu dimanche 15 janvier 2023 un attentat meurtrier qui a fait plusieurs victimes.

Cet acte terroriste s’est produit au cours d’un culte organisé en pleine air, par la Communauté chrétienne pentecôtiste(CEPAC). Le bilan de cet attentat fait 14 personnes tuées et une cinquantaine de blessées.

Magloire Tsongo depuis Goma

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.