Accès Humanitaire

    Les populations du territoire de Rutshuru en province du Nord-Kivu suivent de très près les péripéties liées à la publication des résultats des élections générales du 20 décembre dernier.

    Alors qu’ils ont été exclus du processus électoral, ces habitants de la zone sous l’emprise des rebelles du M23 soutenus par les troupes rwandaises ne se sentent pas désintéressés face à cela.

    Dans les rues tout comme partout ailleurs, ils se disent en train d’attendre avec patience les résultats de l’élection présidentielle tout comme des élections législatives comme les populations d’autres circonscriptions ayant participé au vote.

    Lire aussi: Elections en RDC : les sérieuses critiques de la Société Civile du Sud-Kivu et l’appel à éviter une crise post-électorale !

    Par ailleurs, les uns regrettent d’avoir été exclus du processus alors que d’autres restent focalisés sur l’espoir que les forces gouvernementales puissent reprendre le contrôle de leurs zones afin qu’ils vivent en sécurité.

    Quoi qu’il en soit, de nombreux habitants auraient voulu voter pour tel ou tel autre candidat. Même sous emprise du M23, des habitants ont des avis partagés sur les différents candidats à la dernière présidentielle.

    Lire aussi: Elections en RDC : les sérieuses critiques de la Société Civile du Sud-Kivu et l’appel à éviter une crise post-électorale !

    Les discussions tournent surtout autour du Numéro 20 et numéro 3, respectivement Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi. Ces deux candidats sont en tête des premières tendances publiées par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

    Le plus grand sujet de discussion reste la capacité à résoudre les problèmes sécuritaires de l’Est de la RDC.

    Pour certains, c’est Katumbi qui peut avoir la capacité de combattre l’instabilité qui règne dans la partie orientale, et d’autres indiquent que Tshisekedi est le seul  ayant montré la volonté ferme de ramener la paix durable et d’arrêter les visées expansionnistes du Rwanda.

    Lire aussi: Elections en RDC : Denis Mukwege, Martin Fayulu et d’autres dans la rue à Kinshasa le 27 décembre prochain

    L’autre sujet qui intéresse les électeurs exclus de Rutshuru, c’est certains de leurs élus qui ont choisi de se porter candidats dans d’autres territoires.

    Nombreux de ces habitants fustigent ce comportement de certains députés. Ils considèrent cela comme un manque de solidarité envers eux.

    Pour rappel, le territoire de Rutshuru et celui de Masisi ont été exclus du processus électoral suite à la situation sécuritaire instable caractérisée par l’occupation de ces entités par les rebelles du M23 soutenus par l’armée rwandaise.

    Mwenge Kake

     

    Partager.

    Un commentaire

    1. Pingback: Élections en RDC : la CENI reporte la publication des résultats provisoires pour les députés nationaux et provinciaux - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.