Accès Humanitaire

Les rebelles du M23-RDF-AFC ont lancé depuis tôt la matinée de ce lundi 12 février 2024, une nouvelle contre-offensive pour tenter de s’emparer de la cité stratégique de Sake. Sake est une cité située à plus ou moins 27 kilomètres à l’ouest de la ville de Goma, dans le territoire de Masisi en province du Nord-Kivu. Ceci après plusieurs tentatives qui ont échoué.

Le mouvement rebelle a enregistré la semaine dernière de lourdes pertes lors de ses tentatives de s’emparer de Sake. Les forces congolaises ont opposé une farouche résistance en collaboration avec la force de la SADC, les troupes de la MONUSCO et les milices d’auto-défense « Wazalendo ».

Lire aussi : Les FARDC résistent contre les M23 à Sake, à Kalehe, des femmes déplacées ont cruellement besoin d’aide !

Des habitants ont déclaré à La Prunelle RDC que les rebelles du M23 avaient lancé lundi matin des attaques simultanées contre les positions des forces congolaises le long de la route Mushaki et à Malehe à environ 8 kilomètres de Sake.

La Société civile du territoire de Masisi a quant à elle, évoqué un renforcement en hommes et en munitions de la part des rebelles depuis les localités de Kitshanga en direction de Kilolirwe et Mweso, ceci, après la prise de la cité de Katsiru en territoire de Rutshuru.

Cependant, le porte-parole du M23, Lawrence Kanyuka, a accusé les forces de la RDC d’avoir attaqué « les zones peuplées de Kibumba, Sake et leurs environs ».

Il a déclaré que les forces de la RDC ont mené aujourd’hui « des attaques généralisées contre les populations civiles à Kimoka, Malehe, Madimba, Macofee, Mitumbaro, Kihira 1,2, Kiroshe et leurs environs ».

Lire aussi : Nord-Kivu : plusieurs familles quittent Sake suite à l’activisme du M23 aux alentours

Plutôt sur son compte X anciennement twitter, le porte-parole de l’armée dans la région, le Colonel Guillaume Ndjike Kaiko a annoncé l’arrivée à Goma des bataillons des FARDC à Goma pour assurer la protection des populations et reconquérir du terrain. Un échantillon du matériel militaire a été même publié, il s’agit en outre d’un véhicule blindé de transports de troupes qui est arrivé sur le sol de Goma afin de faire face à la menace du M23-RDF-AFC.

Rappelons que la semaine dernière, le président de la RDC Félix-Antoine Tshisekedi a dépêché à Goma, le ministre de la Défense et le Chef d’Etat-major des FARDC Christian Tshiwewe Songesha, pour une mission officielle d’inspection des troupes. Ils ont appelé la population au calme rassurant sur la ferme décision de protéger la cité de Sake et la ville de Goma sous menace du M23

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Partager.

Un commentaire

  1. Pingback: Le Nord-Kivu ou la bande de Gaza africaine oubliée ? - La Prunelle RDC

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.