Accès Humanitaire

La Société Civile du Sud-Kivu organise ce samedi 11 mai 2024 une journée de deuil pour les victimes des bombes aux camps de déplacés de Mugunga (Nord-Kivu) et de Minova (Sud-Kivu).

Un communiqué signé par la Présidente du Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu annonce que la journée se tiendra devant le Bureau de Coordination de la Société civile du Sud Kivu.

Lire aussi: 25 ans du Statut de Rome: A Bukavu, les victimes de guerre plaident pour que justice soit faite

Plusieurs acteurs et structures sont attendues sur place pour pleurer les victimes des atrocités commises par les forces de défense rwandaise sous le label du M23.

Il s’agit notamment des animateurs de la Société Civile, des leaders de confessions religieuses: Catholiques, Protestants, Musulmans, Eglises de réveil, Églises indépendantes, Kimbanguistes, etc.

Après les exhortations, de plusieurs confessions religieuses, suivront les mots de compassion et d’éveil patriotique par les membres du Bureau de Coordination, Conseil éthique, noyau urbain de Bukavu, et autres structures de la Société civile comme la NDSCI, NSCC, SOCICO, SOCINE, LUCHA, TUJENGE CONGO etc. entrecoupée par la musique.

« Vu la rapidité avec laquelle l’activité a été organisée, le Bureau de Coordination n’a pas eu le temps matériel d’informer les autorités car l’information d’enterrement de nos compatriotes nous est parvenue tard l’après-midi de ce vendredi 10 mai 2024. Les autorités toute tendance confondue sont invitées. La nation est en danger, mobilisons-nous pour dénoncer l’agression rwando-Ougandaise », explique le document consulté par La Prunelle RDC.

Programme d’enterrement recalé à Goma, un mémorial en vue pour les victimes de guerre

Les victimes des récents bombardements de Mugunga seront inhumées ce dimanche 12 Mai dans un cimetière spécial situé à Kibati (Nyiragongo) au Nord de la ville de Goma. 

Ce site servira désormais de mémorial pour toutes les victimes de la barbarie Rwandaise en RDC. 

Instruction faite par le Chef de l’État à la délégation interministérielle et Assemblée nationale en séjour à Goma afin de faire un état de lieu de la situation sur place.

Selon les informations parvenues à La Prunelle RDC, le cimetière sera appelé Cimetière de « Génocide Économique » ou (GENOCOST) pour honorer la mémoire des victimes de la Guerre d’agression Rwandaise.

Lire aussi: Guerre à l’Est de la RDC: des morts et  blessés suite aux bombardements des camps des déplacés autour de Goma

Le Gouverneur de Province, le Général Peter Cirimwami a même signé ce même jour un arrêté portant désaffectation d’un terrain de trois hectares appartenant aux anciens combattants et qu’il attribue aux victimes de la guerre d’agression rwandaise en RDC.

Toutes les victimes y seront amenées en commençant par celles du dernier bombardement de Mugunga (Goma), a-t-il fait savoir.

Freddy Ruvunangiza
Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Guerre d'agression Rwandaise: un mémorial érigé à Kibati (Nyiragongo) pour honorer les victimes - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.