Accès Humanitaire

    Des anciens agents du gouvernement provincial du Sud-Kivu, engagés principalement comme Conseillers du Gouverneur, Agents de Services Spécialisés et d’Appoints du Gouvernement Provincial, Directeurs de Cabinets et Conseillers de Ministres Provinciaux dans les deux précédents gouvernements, réclament au Gouverneur Théo Ngwabidje plusieurs mois d’arriérés de salaire mais également leurs indemnités de sortie.

    Dans une lettre adressée au Gouverneur de Province, ces anciens agents du gouvernement provincial disent avoir cumulé des mois  impayés allant de 13 mois pour les uns, et 8 mois pour les autres. Une situation qui fait que plusieurs d’entre eux ne savent plus faire face à leurs besoins vitaux. Les études de leurs enfants ont été mises en péril l’année scolaire passée. Certains d’entre eux seraient même surendettés.

    Lire aussi : Sud-Kivu : Me Papy Kajabika analyse la prochaine rentrée parlementaire dans le contexte de grève des agents de l’administration  

    « Monsieur le Gouverneur, le salaire étant un droit, à caractère social, sans lequel un travailleur ne peut pas vivre. C’est avec un sentiment de regret que nous venons par la présente auprès de votre autorité et responsabilité pour ce dont l’objet est repris en marge. En effet, c’est depuis l’an 2019 pour les uns et 2021 pour les autres, que nous avons été engagés dans vos deux précédents gouvernements. Ayant travaillé, chacun selon ses responsabilités avec assiduité, surprise a toujours été la nôtre de voir nos salaires cumulés des impayés en impayés jusqu’à 13 mois pour les uns, et 8 mois pour les autres », regrettent ces anciens agents du gouvernement Théo Ngwabidje.

    Ces derniers regrettent que même pour des mois où ils ont été en service, le Gouverneur Théo Ngwabidje a préféré payer des nouvelles recrues à leur détriment. Une attitude qui, selon eux, ne rencontre pas la vision du Chef de l’Etat  « le Peuple d’abord ».

    « Comme cela ne suffisait pas, nous venons de constater que vous venez de payer le mois de juin 2023 nouvelles recrues à la place du mois de Mai, que nous avons presté et dont nous sommes de droit bénéficiaires, le remaniement des Membres des cabinets Ministériels Provinciaux étant intervenu en mi- Juin 2023 », font-ils observer.

    Par la même occasion, ces derniers rappellent qu’étant membres des bureaux politiques des ministères provinciaux et du gouvernorat, ils ont également droit aux indemnités de sortie, qui équivalent à six mois de leurs salaires mensuels.

    Lire aussi : Sud-Kivu : la réponse du gouvernement provincial aux agents administratifs de l’Assemblée Provinciale en grève

    «Monsieur le Gouverneur, vous êtes sans ignorer que, hormis les personnels d’appoint et spécialisés, les membres des bureaux politiques des ministères provinciaux et du gouvernorat ont droit aux indemnités de sortie, équivalant à six (6) mois de leur salaire de base. Voudriez-vous accepter avec nous, qu’il y a un grand nombre de familles des Citoyens congolais qui peine à faire face à leurs besoins vitaux et dont les études des enfants ont été mises en péril l’année scolaire passée et, certaines sont endettées, suite à cet état de chose ? Ne pensez-vous pas que cette attitude ne rencontre pas la vision du Chef de l’Etat « le Peuple d’abord » et la vôtre de Gouverner autrement ? Monsieur le Gouverneur, quel crédit pensez-vous donner à l’Union sacrée de la Nation au Sud- Kivu? », s’indignent-ils dans cette correspondance transmise à toutes les institutions du pays.

    Ils demandent au Gouverneur de les remettre dans leurs droits les plus légitimes, faute de quoi, ils promettent de passer à d’autres actions de grande envergure dans le respect des lois de la République.

    Ces agents du gouvernement provincial ne sont pas les seuls à réclamer le paiement de leur salaire au gouvernement provincial du Sud-Kivu. Les agents de l’administration de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu sont, eux, en grève. Ils réclament 20 mois de dotation de la part du gouvernement provincial du Sud-Kivu.

    Bertin Bulonza

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.