Accès Humanitaire

Lever de rideau de la deuxième édition du Festival du Rap et du Slam (FESTIRAS) ce vendredi 28 juillet 2023 à Bukavu, Capitale de la Province du Sud-Kivu.

À ce premier jour, les événements ont commencé dans la mi-journée par une conférence débat sur la musique engagée comme vecteur de paix et de cohésion sociale.

Lire aussi: 2ème édition FESTIRAS : La Fouine et le groupe « MPR » attendus à Bukavu

S’en est suivi une série des prestations des artistes slameurs et rappeurs de Bukavu et de Goma en début de la soirée devant un public qui, timidement commençait à se rassembler au terrain du Collège Alfajiri où se tient le Festiras.

Le podium du Festiras a vu se succéder des talents de renom au Kivu notamment Eln black, Miss Nadia, Jomar, etc.

Le festival a commencé à connaître son engouement tard dans la soirée quand certains artistes et figures de proue du Rap Bukavien comme Capita Amon, Afande Ready, Mufalme Jefray et plusieurs autres ont foulé leurs pieds sur la scène.

Le temps fort de cette première journée a été marqué par l’arrivée sur scène du duo MPR.

Très attendu, le MPR a par sa musique révolutionnaire créé de l’émotion dans le public.

Lire aussi: Festiras : les artistes appelés à promouvoir la paix et la cohésion sociale dans les Grands-Lacs

Certains morceaux du duo comme « Nini To sali te », « Malembe », bien que chantés en lingala ont créé de l’extase dans un public majoritairement Swahiliphone.

La soirée a été clôturée par un test du Rap, à travers lequel des artistes rappeurs de Bukavu ont été accompagnés par le duo MPR sur scène pour dénicher les meilleurs d’entre eux.

Il sied de signaler que le deuxième et dernier jour du Festiras c’est ce samedi 29 juillet. La tête d’affiche de ce jour est le Franco-marocain La Fouine qui arrivé à Bukavu ce samedi même dans la matinée.

Comme au premier jour, les portes du Festiras s’ouvrent à partir de 13 heures locales.

Bertin Bulonza

Share.

Un commentaire

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.