Accès Humanitaire

Antoinette Musimwa Mwa Mihigo Nyasi âgé de 65 ans a été assassinée par des personnes armées non autrement identifiées à Cibanda, sous groupement de Murhala, Kaniola (Ngweshe) en territoire de Walungu dans la nuit de jeudi au vendredi 17 septembre 2020.

Selon le Président de la Société Civile de Kaniola, les hommes en armes sont arrivés ont forcé leur domicile au cours de cette attaque. Son mari, Chef de village de Cibanda a été brutalisé avant que ces hors-la-loi ne tirent sur son épouse.

La victime est morte sur place.

Lire aussi: Walungu : un corps sans vie retrouvé dans la plantation Gombo (Makwale)

La Société civile locale demande aux autorités d’intensifier des patrouilles dans cette entité qui a connu les affres des Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR).

«Nous demandons aux autorités de prendre leurs responsabilités et de nous assurer la sécurité. Il n’est pas compréhensible que nous ayons les forces de sécurité et même des éléments de la Monusco et que des actes pareils soient enregistrés. Pourquoi des patrouilles ne sont pas menées dans cette entité ? Nous commençons à nous demander si ceux qui nous sécurisent ne sont pas ceux qui nous mettent en insécurité », s’inquiète Balagizi Bahogwerhe.

Il faut dire que l’insécurité grandissante est dénoncée depuis plusieurs mois dans différentes entités du territoire de Walungu. A part les assassinats, on note des braquages des véhicules, des attaques armées dans des maisons, pillages, vols, viols et autres formes d’insécurité. 

Les acteurs de la Société Civile ne cessent d’alerter les autorités sur la nécessité de prendre des mesures afin de mettre fin à cette situation inquiétante, qui n’épargne pas l’ensemble de la province.

Gracieuse Wany S.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.