Accès Humanitaire

Le Bureau du Sénat a rejeté ce mardi 2 février 2021 la demande d’autorisation introduite par la Cour de cassation; d’une instruction à charge du Président de la chambre haute du Parlement, Alexis Thambwe Mwamba; soupçonné de détournement des deniers publics.

Dans son requisitoire, le Procureur Général a laissé entendre que Thambwe Mwamba avait tiré le 6 janvier dernier; trois chèques au compte du Sénat, d’un import respectif de 2 millions d’euros; 1 millions de dollars et 1 million des francs congolais.

«Cet argent a été retiré à la Banque commerciale du Congo par le trésorier du Sénat; et remis au conseiller financier du questeur de la chambre haute; qui la par la suite, l’a remis au Président du sénat à son domicile.» a dit le PG, estimant qu’au regard de la loi; ces faits sont susceptibles de constituer l’infraction de détournement des deniers publics.

Dans sa réponse, le Bureau du Sénat reconnait que le Président a tiré les trois chèques auxquels le PG fait allusion. Et qu’après le retrait de ces sommes; le Trésorier du Sénat les a logé «provisoirement» dans le coffre-fort du Président du Sénat; «suite à une forte effervescence au Palais du Peuple.»

Mais seulement, précise la lettre du Bureau, «le lendemain, le 7 janvier 2021; le Trésorier a récupéré les fonds pour les acheminer à la Trésorerie du Sénat.» Il dit avoir transmis au PG, les pièces attestant la véracité de cette version.

C’est ainsi que le Bureau du Sénat estime qu’il n’y a pas matière à autoriser l’instruction sollicitée; « les faits décrits ne s’analysant pas en infraction tels que vantés.»

Museza Cikuru

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.