Accès Humanitaire

L‘Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) dénonce des ventes illégales de terrains, à l’intérieur du Parc National des Virunga.

Selon un communiqué du 18 août 2020, ces ventes sont opérées au niveau du quartier Mugunga en ville de Goma; et à Mubambiro, Shove et Nzulo, dans le Groupement Kamuronza  en territoire de Masisi.

Selon l’ICCN, les auteurs de ces actes affirment «faussement» que la justice congolaise leur a cédé des portions des terres dans le parc; «alors que la loi en vigueur interdit toutes ces pratiques.»

Lire aussi Parc de Virunga: le Directeur alerte sur une recrudescence du braconnage des gorilles

L’ICCN rappelle que le Parc des Virunga reste une aire protégée; dont l’intégrité est sauvegardée au titre de la loi n°014/03 du 11 février 2014 relative à la conservation de la nature.

«L’ICCN invite par ailleurs la population à la plus grande vigilance face à ces manœuvres qui abusent de la confiance des honnêtes citoyens, et met en garde les auteurs de ces activités illégales qui les exposent à des poursuites judiciaires.» dit le communiqué parvenu à Laprunellerdc.info.

Le Directeur du parc des Virunga; Emmanuel de Merode, dit privilégier les voies pacifiques et légales; pour la résolution de cette tentative d’envahissement du parc.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.