Accès Humanitaire

Les armateurs œuvrant sur le lac Kivu en République Démocratique du Congo décident d’arrêter le trafic dès le lundi 9 mars 2020.

Une décision annoncée dans un long  communiqué issue d’une assemblée générale extraordinaire tenue ce 6 mars à Bukavu.

«Décidons la cessation de toutes les activités d’exploitation sur le lac Kivu dès ce lundi 9 mars 2020 jusqu’à nouvel ordre. Les clients et tous les partenaires désirant voyager sur le lac Kivu sont priés de prendre leurs dispositions quant à ce», lit-on.

Qu’est-ce qui motive cette grave décision ?

 Cette décision plutôt grave des opérateurs sur le lac Kivu parvient après plusieurs avertissements aux décideurs.

En effet, les armateurs disent constater que l’arrêté interministériel de décembre 2019, institue, contre toute attente, le paiement du permis de sortie du bateau à 50 dollars américains par sortie du bateau au lieu de 30 initialement payés encore qu’ils s’étaient convenus quelques années avant qu’elle soit fixée à 10 dollars.

Pour les armateurs, la hauteur de cette taxe est trop élevée pour les bateaux qui pratiquent Bukavu-Goma, soit 60 dollars pour une navette aller-retour sur une distance de 170 Km par rapport à ceux qui exploitent le fleuve Congo sur l’axe Kinshasa-Kisangani long de 1726 km.

Ceux-ci mettent aussi en avant l’augmentation de ce taux qui représente 66, 67% alors qu’aucun indicateur économique n’a changé dans l’exploitation de transport par voie d’eau en RDCongo. Aussi, explique le communiqué, le Lac Kivu est spécifique avec des vas et viens des bateaux sur le trajet Bukavu-Idjwi-Goma.

L’ASSALAK note également qu’avec le nouveau taux du permis de sortie, le bureau doit payer un montant de l’ordre de 100 dollars aller/Retour avec un trajet d’une courte navigation sur le lac.

Considérant que les armateurs exploitants sur le lac Kivu avaient adressé leurs revendications tant aux autorités provinciales que nationales de la RDC et qu’aucune suite n’a été réservée quant à ce » pouvons-nous encore lire.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.