Accès Humanitaire

    La Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI), noyau de Kadutu, alerte sur la flambée des cas de rougeole au sein de plusieurs quartiers de la commune de Kadutu, dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

    Selon cette structure, plus de 200 personnes ont déjà été touchée par cette maladie depuis le mois de novembre dernier. Les plus touchés seraient des enfants de moins de 12 ans.

    Et environ 5 cas de décès ont déjà été enregistrés depuis l’apparition de ces cas, affirme Patrick Munguakonkwa, président de la NDSCI à Kadutu.

    «Cette semaine, trois enfants âgés sont morts, dont l’un de 3 et l’autre 2 ans au quartier Kajangu, et une autre de 10 mois sur avenue Chibera au quartier Nkanfu. Au mois de décembre passé, nous avions également enregistré deux morts dont un sur avenue Majengo et un autre sur avenue Chibera. Et des cas sont rapportés dans tous les quartiers de la commune de Kadutu,» indique-t-il.

    Fin décembre dernier, la Zone de santé de Kadutu avait confirmé qu’il s’observait des cas de fièvre avec éruption et des signes respiratoires répondant à la définition clinique de la rougeole dans cette entité.

    Dans une correspondance, le Médecin chef de zone avait rassuré que les autorités provinciales sont saisies, et un prélèvement d’échantillons a été fait et transmis à Kinshasa pour les analyses.

    Le Docteur Mugisho Bahati a précisé qu’en attendant les résultats de laboratoire, la Zone de santé organise la prise en charge de ces cas dans les centres de santé et hôpitaux de la place.

    Pendant ce temps, la Nouvelle Dynamique de la Société Civile appelle les parents à éviter l’automédication, et à conduire les enfants déjà atteints par cette maladie dans les structures sanitaires proches, pour des soins appropriés.

    Trésor Wilondja

    Share.
    Leave A Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.